07 avril 2020

L'exploration de l'impalpable

Le plus dur dans la rédaction des articles, parfois, c'est d'arriver à choper une bonne intro. Je suis un peu emmerdé pour en trouver une, là, et je gage que vous ne m'en voudrez pas si je m'en exonère. Parce que bon, s'il y a plein de trucs à dire sur ce texte mais c'est justement parce qu'il y a plein de questions qui sont posées et qui se posent au fil des chapitres, et qu'il n'y a aucune raison valable pour en privilégier une plutôt qu'une autre. "Ah bah oui, mais alors ?", me direz-vous, et vous n'auriez pas tort. En fait, il... [Lire la suite]

16 février 2014

La découverte du parallèle

Oui, mais c'est comme ca. Sans qu'on puisse vraiment trouver de raison particulière et fiable, le pauvre Adnihilo entre dans une ère graphique, pleine de BD, de vignettes, de scénarii plus ou moins crédible et finit par ne pas se considérer si pauvre que ca tant il ne soupçonnait que très peu les richesses pourtant pas si cachées de cette branche là, précise. Il ne s'agit pas de répulsion envers la si sacrée littérature, et Kisliakov, Blanc, Erckmann-Chatrian, Prévost et Moeri ne sont pas scandaleusement éclipsés pour autant, mais... [Lire la suite]
28 octobre 2013

Le bachkir motorisé

Non, allons ! Ce n'est pas sérieux, j'ai du ménage, de la vaisselle, de la lessive et quelques courriers à envoyer et je me colle sur Canalblog pour bloguer. Franchement (quoique) ce n'est pas sérieux, et par dessus le marché, je n'en ai rien à foutre. Puisqu'Igor Saveliev est dans le coin, je m'en vais déblaterer sur lui et vous laisser vous faire votre propre avis sur La ville blême. Ladite ville répond au nom étrange d'Oufa. Oufa. Le nom ne ressemble à rien, mais pourtant, c'est une capitale. Si si, la capitale de la... [Lire la suite]
18 septembre 2013

Rafraichissement offert par la maison

On est en août, le soleil tape (mais pas trop), la mer clapote et les mouettes se fendent la gueule. J'aimerais bien vous parler de Boris Zaïtsev maintenant, il fait partie de mes bonnes surprises de l'année écoulée mais le temps manque avant la rentrée, alors je ne vous livre ca que maintenant. Faites donc une pause dans les nouveautés de l'automne et allez voir celui-ci. Zaïtsev a été assez connu et considéré comme un des leaders des auteurs russes émigrés au début du siècle, et comme un paquet d'auteurs importants à l'époque, plus... [Lire la suite]
16 août 2013

Une idée qui vous plaira

Encore une fois, et pour être bien sur d'être le plus complet sur mes bonnes surprises de l'année passé au cours de laquelle j'ai été absent d'ici, je mets en avant un vieux truc bon lu il y a longtemps, par une soirée d'hiver mais réchauffé par les lumières chaleureuses d'un pub irlandais. Et c'est quoi ? C'est du russe. On est bien des années avant Vladimir Maïakovski, perdu dans le Saint-Pétersbourg du dix-neuvième et entre des personnages là aussi très riches. Les personnages principaux s'effacent même assez vites devant les... [Lire la suite]
13 septembre 2012

Bylines (3)

Sans doute vais-je me répéter dans ce post, et fera-t-il écho aux deux précédents. Après Ilya Mouromets et Sadko de Novrogod, Soukmane Soukmanovitch. Il est seul mentionné sur la couverture, mais on a trois nouvelles dans lesquelles on trouvera aussi Dobrynia Nikititch et une brève apparition d'Igor Sviatogor dans une byline consacrée à Ilya Mouromets. Il est très riche, le personnage de Soukmane Soukmanovitch, ce guerrier aussi valeureux que n'importe quel autre aventurier de l'entourage du Prince Vladimir, mais qui passe pour... [Lire la suite]

22 août 2012

Bylines (2)

  En effet. Je me prends d'affection, voire d'admiration, pour ce folklore russe et ces mythes fondateurs. Et même, ce qu'Elli Kronauer qu'on appelle aussi Antoine Volodine (et vice versa), apporte à ces légendes et les alimente comme Chrétien de Troyes, Richard Wagner, Michel Rio ou Alexandre Astier ont alimenté la légende arthurienne.Pour arriver à Ilya Mouromets, parce qu'il est dans le titre ce n'est pas pour rien (transition de haute volée, dites donc), quittons Sadko à Novrogord et suivons Ilya de Mourom à Kiev. Ilya est... [Lire la suite]
12 août 2012

Bylines

Parce que l'envie m'en prend et que la découverte d'une info m'a pas mal surpris et enthousiasmé, je vais vous embarquer vers ailleurs. Au détour des rayons d'une librairie en faillite et de livres bradés, j'ai lu au détour d'une page, d'un livre que j'avais acheté en ayant juste vu le nom d'Elli Kronauer, les bardes de Sibérie.Ou du moins, bardes tels que nous, nous envisageons la musique gauloise et sa tradition orale. Parce que cette tradition orale a survécu là bas, dans ces régions pas commodes, jusqu'au début du XXe siècle,... [Lire la suite]
01 décembre 2011

Le décafardiseur

C'est la que ce situe toute la difficulté. Non pas que je l'ai rien à dire sur Le décafardiseur, c'est même tout le contraire, il s'agit juste de trouver les mots pour vous attirer jusqu'à mon propos qui, vous verrez, sera passionnant. Mais là tout de suite, je pêche sur l'intro. Du coup, ne m'en veuillez pas, je vais commencer n'importe où. Parce que Le décafardiseur, c'est très particulier comme texte.On se retrouve dans la Russie du début du siècle et dans un univers qui n'existe pas, et avec un auteur qui a sorti les atmosphères... [Lire la suite]
29 octobre 2011

L'utilité de l'exotisme

C'est bien. C'est beau. Ce n'est pas encore tout à fait russe, mais beaucoup quand même. Avant d'aller plus loin, toutefois, il va me falloir vous donnez deux ou trois infos sur les deux personnages importants qui composent le texte et lui donne le corps et le charme.En premier lieu, Sylvain Tesson. On a là un voyageur qui parcourt le monde et en fait des bouquins. Voilà. Mais on y reviendra, il s'agit juste là que je commence mon laïus sans lâcher personne dans un article qui pourrait paraitre sauvage.Deuxièmement, le lac Baïkal,... [Lire la suite]