17 juillet 2020

L'avenir n'est pas si loin

Il y a plein de trucs, chez Esther, vous savez ? Il va falloir que je vous en touche deux mots, et, puisque vous avez deux minutes, ça tombe bien. Ne cherchons pas vraiment à remettre Esther dans un contexte quelconque qui pourrait lui convenir, il n'y en a pas. Si vous voulez, à la rigueur, je peux vous dessiner les contours du décor 'même si j'ai parfaitement conscience que le pitch est proche de l'impossible): il faut imaginer un futur proche où l'état semble s'être effacé au profit du privé, mais d'une seule boite qui contrôle... [Lire la suite]

30 juin 2020

Errance, whisky et tabac froid

Ma première journée au FBI, c'est un texte de confinement. Je ne dis pas ça parce que le texte était censé sortir en librairie en avril, pendant nos encloîtrements forcés, mais bien parce que le personnage le subit lui aussi. De là à dire qu'il s'agit d'un texte prémonitoire... On le ressent assez vivement, le confinement, dans ce texte. L'ambiance bien rendue, peut-être un peu forcée mais elle donne aux personnage et à l'intrigue une couleur et une texture très marquée. On y goûte de l'élégant costard à rayures, du chapeau de... [Lire la suite]
23 septembre 2013

Qui es-tu, Raphaël Meltz ?

"Adnihilo, mon grand" devriez-vous me dire "tu es comme l'Olympique Lyonnais, tu ne peux pas suivre le rythme que tu t'imposes". D'accord, j'aurais du livrer au moins une note dans la semaine, parce que bon, c'est l'automne, mais je m'en fous, je publie quand je veux. Mais oui, je devrais être plus souvent là, et puisque cette intro commence à trainer en longueur, je vous présente le bonhomme que je vous ramène aujourd'hui. Il s'appelle Raphaël Meltz, et sa bibliographie ne ressemble pas à grand chose. Un peu comme le rythme de... [Lire la suite]
19 août 2013

Prologue

Convenons d'une chose: la rentrée littéraire commence maintenant.Techniquement, on préfère plutôt parler de septembre, mais les premières parutions arrivent en ce moment. Alors bon, c'est maintenant, et puis c'est tout. Je sais bien, pour le reste, que je vous fais le coup chaque année à tenter un post mal foutu que je proclame prologue, coup d'envoi, première salve ou starting block pour faire semblant de tenir un blog structuré, mais ce coup ci, je ne vais pas mettre ma première lecture sur un piedéstal sous prétexte qu'elle est... [Lire la suite]