12 avril 2020

Les richesses intérieures

Si on remonte à l'origine du blog au début des années 2000 ou à la fin des années 1990, on tombe forcément sur la mode américaine du site pré-fabriqué à alimenter jour après jour pour raconter sa vie. Un journal intime en ligne, en somme. Après une navigation dans les archives de la confrérie, je me suis aperçu que je ne vous ai jamais parlé de moi. Alors voilà, un jour, je suis sorti avec une touriste chinoise et, dans les jours qui ont suivi son départ, je me suis ouvert un nouvel horizon littéraire. Du coup, dans le rayon de ma... [Lire la suite]

01 avril 2020

Les temps immémoriaux

Celui-là est vaiment à part. Je sais, vous allez me taxer (sans avoir tort) de le dire souvent voire trop souvent, mais delui-là est vraiment à part. Il y a dans Enfant-pluie des trucs qu'on ne retrouve pas ailleurs. Un paquet de trucs, de détails, de ficelles, de choix littéraires ou non qui, une fois agglomérés confèrent une saveur et une couleur particulière au texte. Il y a l'époque, déjà. La lecture de texte s'approche plus de l'exploration que d'autre chose et il faut l'avoir pas mal entamée pour pouvoir cibler l'époque à... [Lire la suite]
28 mars 2020

En une touche de balle

On est confiné et il ne vous aura pas échappé qu'il n'y a plus de foot nulle part. On entend plus gueuler dans les stades, les paillettes du PSG se sont éteintes et Liverpool frémit à l'idée de ne pas être champion. C'est peut-être pas plus mal de se sevrer un peu, ca se pousse à bouquiner et, éventuellement, à se poser d'autres questions. Genre, le foot, oui, mais c'est quoi ? Et quel pouvoir ça peut bien avoir ? Ou bien, on peut même prendre le problème à l'envers: non pas pourquoi j'aime le foot, mais pourquoi la personne avec... [Lire la suite]
29 décembre 2016

Où je ne pense pas vous avoir parlé de celui-ci quand j'aurais du le faire depuis quelque temps

  C’est toujours un peu ardu d’entamer la rédaction d’un mail, mais je crois que je vais commencer par vous embrasser, tous chez Zoé, pour Les neiges de Damas. J’attendais de le terminer pour venir vous en parler, mais le texte s’est avéré finalement beaucoup plus puissant que je n’imaginais qu’il serait après la lecture des deux premières parties. Aux premières pages, le texte était suffisamment séduisant pour que j’aille emmerder mes collègues de l’histoire et leur demander des références sur l’histoire de la Mésopotamie,... [Lire la suite]
20 juillet 2014

Monsieur Joseph

Le petit chauve que je vous amène aujourd'hui est sulfureux, je vous préviens. Plus très connu, au passé trouble (et par passé, je vous rappelle que nous sommes en 1947 et que, par conséquent, la guerre vient de se terminer), et qui prête à débat. Maintenant (parce que je vous rappelle que nous sommes aussi en 2014), l'histoire a pris ses droits et l'approche du petit chauve ou en tout cas la lecture de ses faits et gestes s'en trouve un poil modifiée. Le petit chauve s'appelle Joseph Joanovici, il est roumain mais émigré en... [Lire la suite]
28 décembre 2013

Le grand rapport

Faut pas me demander pourquoi, c'est une lubie. Un jour, je me suis dit que les trois-mâts, c'était trop la classe, et je me suis mis aux travaux d'Etienne Taillemite, et de fil en aiguilles, aux explorateurs partis sur une flott(ill)e pour aller voir ailleurs si leur roi y était. D'où, Bougainville. La lecture date un peu, quelques semaines au moins, mais pour la forme, un petit post-it me parait convenable. Du coup, j'attends Cook, Cabeza de Vaca et Contreras pour éviter trop de politique coloniale, de disputes saugrenues tant... [Lire la suite]

20 décembre 2013

Un Balcon en forêt

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; ... [Lire la suite]
05 décembre 2013

Votre feuille de route

Et puis, zut ! Pour rester poli. Après cette introduction grossière mais virtuose, laissez-moi vous bassiner avec Henri Calet. Oui, je sais bien qu'on est en décembre et que Noël approche, mais qu'on se le dise, je crois que je m'en tape un peu.Henri Calet n'est pas particulièrement représentatif des Fêtes de fin d'année, mais ce n'est pas rédhibitoire, et il est lisible hors saison de toutes facons.Il est ici question de Paris et des rapports qu'entretient/entretenait Calet avec la ville, son enfance, la vision qu'il en a adulte et... [Lire la suite]
10 novembre 2013

Peindre la mémoire

Deux phrases ne cessent de hanter mon esprit depuis quelque temps. La première « Y en a marre de la rentrée littéraire », d’une rare violence, m’a fait l’effet d’une vérité inavouable à cette période de l’année. L’autre, non moins philosophique est de William Shakespeare et à été utilisée par Claude Simon lors de son discours de Stockholm en 1985 : « Si le monde signifie quelque chose, c’est qu’il ne signifie rien ». Ces deux cris du cœur n’y sont donc pas pour rien dans mon choix de vous parler du dernier roman de... [Lire la suite]
19 juillet 2012

Le jour où tous sont arrivés

Il y a quelque chose de très frustrant, dans la littérature de l'est. On peut déjà remarquer une similitude avec la littérature russe et l'influence que peut avoir l'histoire récentr sur elle. Une fois que l'Europe à ouvert les rideaux, une génération feuillue d'auteurs à commencé à s'étirer et se mettre au boulot, commencant à écrire et à faire connaitre les chefs d'oeuvres de leurs littératures contemporaines qui se vendaient jusque là sous le manteau et par murmure à oreille. Et même si on trouve, parmi la nouvelle génération... [Lire la suite]