12 avril 2020

Les richesses intérieures

Si on remonte à l'origine du blog au début des années 2000 ou à la fin des années 1990, on tombe forcément sur la mode américaine du site pré-fabriqué à alimenter jour après jour pour raconter sa vie. Un journal intime en ligne, en somme. Après une navigation dans les archives de la confrérie, je me suis aperçu que je ne vous ai jamais parlé de moi. Alors voilà, un jour, je suis sorti avec une touriste chinoise et, dans les jours qui ont suivi son départ, je me suis ouvert un nouvel horizon littéraire. Du coup, dans le rayon de ma... [Lire la suite]

28 mars 2020

En une touche de balle

On est confiné et il ne vous aura pas échappé qu'il n'y a plus de foot nulle part. On entend plus gueuler dans les stades, les paillettes du PSG se sont éteintes et Liverpool frémit à l'idée de ne pas être champion. C'est peut-être pas plus mal de se sevrer un peu, ca se pousse à bouquiner et, éventuellement, à se poser d'autres questions. Genre, le foot, oui, mais c'est quoi ? Et quel pouvoir ça peut bien avoir ? Ou bien, on peut même prendre le problème à l'envers: non pas pourquoi j'aime le foot, mais pourquoi la personne avec... [Lire la suite]
11 novembre 2019

La mère

Ca interpelle un peu, la couverture rose, surtout flash et indéfinie. Et puis après, on voit que c'est un texte de Grazia Deledda, et quand on connait, on a l'oeil qui s'éveille et on sent le besoin de replacer Grazia Deledda dans le paysage, parce que pour être honnête, elle est un peu paumée et reste un peu en marge de ce qu'on lit maintenant. Mais, ca, ca s'explique. D'abord, elle est sarde, Grazia Deledda. Et comme les Gênes a un port, le Piémont des clubs de foot, la Sicile une mafia, Rome un empire, Naples une pizza et si on... [Lire la suite]
29 décembre 2016

Où je ne pense pas vous avoir parlé de celui-ci quand j'aurais du le faire depuis quelque temps

  C’est toujours un peu ardu d’entamer la rédaction d’un mail, mais je crois que je vais commencer par vous embrasser, tous chez Zoé, pour Les neiges de Damas. J’attendais de le terminer pour venir vous en parler, mais le texte s’est avéré finalement beaucoup plus puissant que je n’imaginais qu’il serait après la lecture des deux premières parties. Aux premières pages, le texte était suffisamment séduisant pour que j’aille emmerder mes collègues de l’histoire et leur demander des références sur l’histoire de la Mésopotamie,... [Lire la suite]
30 mars 2015

Les deux virtuosités

Maintenant que je suis revenu de mon périple improbable qui trimballé en Colombie, au Chili, au Tibet, en Russie, en Hongrie et qui m'a même permis un crochet vers le canton de Berne, je me colle sous votre pif, à nouveau, avec un texte dont il faut que je vous parle. Si vous vous demandez pourquoi (parce que vous vous le demandez, je vous connais comme si je vous avais fait), je ne saurais trop vous conseiller de m'écouter. Cependant (adverbe que je n'ai plus utilisé depuis le lycée, voire le collège) je me dois de vous préciser... [Lire la suite]
18 novembre 2014

Les manches retroussées et l'oeil vif

Aujourd'hui plus que d'habitude, les potos, je vous sens prêts. Je vois votre oeil vif, votre poil lisse, votre sourire radieux, vos pieds bien enfoncés dans le sol jusqu'à vous refiler un air décidé et sûr de vous, votre voix enjouée. Pas de doute, les amis, vous pétez la forme. Aujourd'hui, je vous parle de Peter. Et pour vous montrer comme Peter Handke, c'est bien, je me montrerais moi-même comme suffisamment badass pour le mettre en relation avec Emmanuel Bove, le grand monstre sacré de la littérature francaise que plus... [Lire la suite]

11 novembre 2014

Extrait

Votre pensée,qui rêvasse sur votre cervelle ramollie,tel un laquais obèse sur sa banquette graisseuse,je m'en vais l'agacer,d'une loque de mon coeur sanguinolant,et me repaître à vous persifler, insolentet caustique.   Vladimir Maïakovski, extrait de Le nuage en pantalon (1915)
29 août 2014

Les voies parrallèles

Psychanalyse moi, plutôt que de me lire. Ah oui, non, merde. Pardon. Déjà, une astérisque: n'allons pas prêter à Gauz des mots qu'il n'a certainement jamais dit. Laissons les moi, et maintenant que j'ai ouvert une parenthèse avec cet aparté pas très à part, je reconnais qu'il me faut une explication. On ne va pas se mentir, le libraire est commercant. Le libraire, comme tout bon commercant qui officie, finit forcément, à un moment ou à un autre par voir un paquet de trucs étranges et/ou rigolos, en tout cas inattendus qui vont... [Lire la suite]
20 août 2014

Une petite perle de la rentrée

    Avoir le service de presse d'un livre avant sa sortie pour un libraire reviendrai pour un mordu de cinéma à avoir un ticket de cinéma pour l'avant première. Quelques fois c'est sympa. D'autres fois c'est naze et tu te demandes pourquoi tu y es allé mais en même temps y'avait rien d'autre à f***** hier soir et puis c'était gratuit. Mauvais argument mais mettons. Et quelques fois...tu en ressors avec la banane qui ne te quitte plus et si tu croises ton ami-e qui te demande pourquoi tu as ce sourire de joker et ces... [Lire la suite]
01 mai 2014

Une sucette sur l'horizon

Ca y est, les potos ! En plus du grand retour de Ravhin après quelques années d'absence, j'effectue le mien aussi. Oui, bon, il y a un peu de mauvaise foi dans l'annonce mon trente huitième retour, moins fringant que le trente septième et trente sept fois moins que le premier qui de toute facon n'éclipse pas le vrai de Lafghan, revenu sur Terre après quelques années dans l'espace à rencontrer et interviewer tout un tas de personnages de science-fiction source d'autant de biopics. Ainsi naît la légende du Cosmoravhin. Et maintenant... [Lire la suite]