Long_John_SilverPuisque c'est Ravhin qui me l'a conseillé et que Ravhin n'est pas n'importe qui, j'ai bien fini par en faire la lecture. Je concois volontiers que si on critique une bande dessinée il faut prendre en compte tous les albums, mais je suis suffisamment feignasse pour publier mon poste sur Long John Silver avant d'avoir lu le deuxième tome, non pas que mon avis dessus est négatif, mais j'ai ce défaut assez courant d'acheter plus de bouquins que je ne peux en lire.

Dans Long John Silver, tout est question de chasse au trésor depuis l'Angleterre victorienne jusqu'au fin-fond du Yucatan.
Je suis suffisamment peu expert en dessin pour parler de coup de crayon, mais je vais mettre à contribution mon penchant pour la mise en scène pour déblatérer dessus malgré tout.
De tous les personnages, tels qu'ils doivent être à la vue de leur succincte description et de la manière dont ils sont dépeints pourraient être plus incisifs et bénéficier de personnalités plus marquées, ce qui conférerait alors à la bande dessinée plus de caractère et de cachet.

Néanmoins, je me réserve évidemment toute possibilité de revoir mon jugement une fois que j'aurais pu lire les tomes suivants. Je ne reviens pas sur ce post, il ressort du premier tome ce qu'il en ressort, mais il se peut fort bien que tout prenne son sens au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire en elle même et une fois que l'on puisse disposer d'une vue d'ensemble correcte.